Site standard W3C

Pourquoi valider le code HTML d’un site Internet ?
A ses débuts, Internet était consultable par l’intermédiaire de deux principaux navigateurs: Internet Explorer et Netscape. Ces deux logiciels se sont menés, pendant de nombreuses années, une guerre sans merci afin de devenir le logiciel exclusif de consultation du Web. Ils ont, ainsi, créé de nombreux codes propriétaires totalement incompatibles avec les navigateurs concurrents. Les concepteurs de sites Internet se sont donc retrouvés confrontés à un choix cornélien: Se limiter à la réalisation de sites pour un seul et unique navigateur et ainsi bannir les utilisateurs du logiciel ignoré ou créer des sites adaptés aux deux navigateurs au prix d’un travail doublé et d’un rendu parfois inattendu. Pendant ce temps d’autres navigateurs alternatifs (Firefox, Mozilla, etc..) sont apparus et se sont imposés pour devenir des concurrents de taille. Il était donc devenu impossible de s’imposer comme le seul et unique navigateur Web. Le moment était venu de se tourner vers une standardisation du code pour que tous les sites Internet soient lisibles par tous les navigateurs. Cette standardisation permet de simplifier la vie des Webmasters comme des Internautes. Une page web correctement construite aura plus de chances d’être mieux positionnée dans les résultats de recherche de Google, ce qui vous amènera… plus de visiteurs !

Qui défini cette standardisation du code HTML?
Cette standardisation est défini par le W3C. Le W3C (World Wide Web Consortium) est une organisation internationale qui définit depuis 1994 les standards et les règles d’utilisation d’Internet, afin de faire évoluer le Web sur un axe unique et ainsi d’améliorer la qualité des futurs sites Web.

Visiter le site du W3C
Quels sont les contrôles réalisés par le validateur HTML ?
Il n’est pas possible de lister toutes les erreurs signalées par le validateur du W3C, mais avec quelques exemples vous allez rapidement comprendre l’importance des controles effectués. Les erreurs les plus courantes sont :

Tous les noms de vos balises et attributs doivent être en minuscules.
Les balises seules, comme le retour à la ligne « br » et la balise d’image « img » doivent obligatoirement comporter un slash (/) à la fin, exemple
Tous les textes doivent être dans des balises de paragraphes. Il est interdit de mettre du texte directement entre les balises sans l’avoir entouré des balises

Les retours à la ligne
et les images doivent obligatoirement se trouver entre deux balises

Toutes vos images doivent comporter un attribut « alt » qui indique ce que contient l’image. Le contenu de cet attribut « alt » est pris compte par les moteurs de recherche pour le référencement de votre page.
Toutes vos balises doivent être fermées dans l’ordre.
Si vos liens comportent des & (c’est le cas des sites utilisant le langage PHP), vous devez taper le code & à la place pour éviter une confusion au navigateur.
…et beaucoup d’autres vérifications.
Valider vos pages avec le HTLM Validateur du W3C

Préparer le travail du validateur avec le logiciel HTML Tidy
Dave Raggett a développé le logiciel HTML Tidy. Ce logiciel vous permet de nettoyer et de corriger vos pages HTML en respectant les règles du W3C. Il est fréquent de commettre quelques erreurs lorsque l’on écrit directement le code dans un éditeur de texte ou lorsque l’on se livre à des conversions hasardeuses. Toutes les erreurs détectées par le validateur HTML du W3C seront corrigées grace à ce logiciel. Tous les petits problèmes de mise en page seront solutionnés en un temps record ! HTML Tidy est d’ailleurs conseillé par le site officiel du W3C.

HTLM Tidy recommandé par le W3C

Télécharger HTLM Tidy

Les avantages de la validation du code HTML.
être visible sur tous les navigateurs.
Désormais, avec ce standard, une seule et même programmation permet d’afficher un site sur tous les navigateurs sans problème, à condition que celui-ci ait été programmé en respectant les normes du W3C. Produire un site respectant les standards revient donc moins cher car il sera plus rapidement et plus facilement mis en place. Effectuer des mises à jour ou des modifications sur un site respectant des normes bien définies et des règles strictes est beaucoup plus simple que de devoir reprendre un code non structuré et chaotique. De plus une programmation solide et claire facilitera l’intégration de fonctionnalités basées sur des langages complémentaires tel que php, actionscript, javascript, etc.. Enfin, grêce aux feuilles de styles (css), qui permettent de gérer séparément l’aspect graphique et le contenu d’un site, il n’est plus nécessaire de reprendre le travail depuis le début mais simplement de modifier quelques pages lorsque l’on veut changer l’aspect général du site. Par conséquent, avoir un site standard c’est se garantir de toujours pouvoir le mettre à jour, même si la société l’ayant créé ferme ses portes.

Améliorer la qualité du référencement.
Lors du référencement, créer un site aux normes permet de faciliter le travail des moteurs de recherche, qui peuvent ainsi le parcourir plus facilement et y indexer les mots clefs importants. Votre site apparaîtra par conséquent en meilleure position dans les résultats des recherches effectuées par les Internautes.

Rendre votre site accessible à tous les internautes.
Pour permettre à tous de consulter votre site à partir de logiciels spéciaux. Internet se veut libre et donc accessible à tous. Les personnes ayant un handicap ont donc, comme tout le monde, ont le droit de consulter le Web. Certains logiciels permettent aux non-voyants de naviguer sur Internet, les sites sont alors lus à haute voix. D’autres sont adaptés aux personnes dont la motricité est limitée, etc.. Mais ce type de logiciel ne fonctionne correctement qu’avec les sites respectant les normes du W3C, les autres seront, incompréhensibles, mal interprétés ou tout simplement ignorés.

être visible sur tous les supports Internet.
Avec l’avancée de la miniaturisation et l’amélioration des vitesses de transfert de l’information, il est désormais très simple de consulter Internet à partir d’un PDA ou d’un téléphone mobile. Ces nouvelles technologies doivent se baser sur des règles strictes et communes afin de garantir un accès de qualité au Web. Une fois encore c’est sur les standards du W3C qu’il faut compter pour que les sites soient visibles sur un ordinateur de salon mais aussi sur tout autre appareil capable de naviguer sur le Web.

Article original rédigé par : Op’art, consulter ce site pour y découvrir d’autres conseils concernant la création de site internet!

Valider le code HTML d’un site avec Validome.

Le rôle du W3C est de donner un fil directeur à cette évolution afin de faciliter l’adaptation des technologies passées et futures. Créer un site aux normes c’est se garantir qu’il puisse communiquer et opérer avec plusieurs systèmes sans aucune ambiguité, qu’ils soient identiques ou radicalement différents. Toute entreprise, commerçant ou même particulier désireux d’obtenir un site Internet de qualité se doit d’accorder une grande importance au respect des standards de programmation du Web. A la fois dans son propre intérêt mais aussi pour permettre à Internet d’évoluer de manière cohérente et structurée.

Validome a mis gratuitement en ligne un système de validation de votre code HTML, qui permet de vérifier qu’un site respecte les normes du W3C. Vous pouvez ainsi obtenir la garantie que votre site est exempt de bugs majeurs dans sa structure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :